Tes chemins, Seigneur, sont amour et vérité pour qui garde ton alliance

Lecture du livre de la Genèse

Dieu dit à Noé et à ses fils : « Voici que moi, j’établis mon alliance avec vous, avec votre descendance après vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous : les oiseaux, le bétail, toutes les bêtes de la terre, tout ce qui est sorti de l’arche. Oui, j’établis mon alliance avec vous :
aucun être de chair ne sera plus détruit par les eaux du déluge, il n’y aura plus de déluge pour ravager la terre. »
Dieu dit encore :
« Voici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à jamais :je mets mon arc au milieu des nuages, pour qu’il soit le signe de l’alliance entre moi et la terre. Lorsque je rassemblerai les nuages au-dessus de la terre,
et que l’arc apparaîtra au milieu des nuages, je me souviendrai de mon alliance qui est entre moi et vous, et tous les êtres vivants : les eaux ne se changeront plus en déluge pour détruire tout être de chair. »

PSAUME

  
 Tes chemins, Seigneur, sont amour et vérité
pour qui garde ton alliance

 Seigneur, enseigne-moi tes voies,
 fais-moi connaître ta route.
 Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
 car tu es le Dieu qui me sauve. 
 
 Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
 ton amour qui est de toujours.
 Dans ton amour, ne m’oublie pas,
 en raison de ta bonté, Seigneur. 
 
 Il est droit, il est bon, le Seigneur,
 lui qui montre aux pécheurs le chemin.
 Sa justice dirige les humbles,
 il enseigne aux humbles son chemin. 

Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre

Bien-aimés, le Christ, lui aussi, a souffert pour les péchés, une seule fois,
lui, le juste, pour les injustes, afin de vous introduire devant Dieu ; il a été mis à mort dans la chair, mais vivifié dans l’Esprit. C’est en lui qu’il est parti proclamer son message aux esprits qui étaient en captivité. Ceux-ci, jadis, avaient refusé d’obéir, au temps où se prolongeait la patience de Dieu,
quand Noé construisit l’arche, dans laquelle un petit nombre, en tout huit personnes, furent sauvées à travers l’eau.
C’était une figure du baptême qui vous sauve maintenant : le baptême ne purifie pas de souillures extérieures, mais il est l’engagement envers Dieu d’une conscience droite et il sauve par la résurrection de Jésus Christ, lui qui est à la droite de Dieu, après s’en être allé au ciel, lui à qui sont soumis les anges, ainsi que les Souverainetés et les Puissances.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit le pousse au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient.

Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

Méditons

                   « Convertissez-vous et croyez à l’Évangile » Tel est le mot d’ordre du temps de carême et qui résume l’essentiel de la mission de Jésus, retourner l’homme vers Dieu. Car les choses de ce monde nous détournent de Dieu. Nous sommes invités à la conversion en ce temps spécial de grâce en faisant l’aumône, la pénitence et en nous adonnant davantage à la prière. Le pénitence et l’aumône sont deux ailes dont se sert notre prière pour voler vers Dieu. Il se fait que prier c’est aussi se tourner vers Dieu, ‘’regarder le Ciel’’. A un moment donner de l’histoire de notre Église on a insisté sur la charité au détriment de la pénitence et de la prière. Il suffit de faire le bien. C’est l’essentiel, on n’a pas besoin d’aller à la messe ni tous les jours ni tous les dimanches ou de prier régulièrement. On entend souvent dire de tel ou tel ‘qu’il ne pratique pas mais il fait de belles choses’. S’il est vrai que sans l’amour nul ne peut voir Dieu, une charité vécue sans une vie de prière est une vie à l’horizontale tournée seulement vers des frères et des sœurs. C’est comme une maison sans pilier . Comment peut-elle tenir face à la tempête ? Depuis que les gens prient moins, bien qu’ils fassent de très belles actions, on voit les cas de déprime et de dépression à la hausse et on voit incontestablement de nos jours le mal refaire surface sous des formes sévères.

         Le salut est gratuit, nous ne pouvons pas l’acheter par nos actions ou nos seuls efforts. C’est pourquoi nous devons donner de la valeur à nos œuvres de charité que notre prière offre au Seigneur en signe de gratitude. L’humanité ne peut pas se sauver sans Dieu même à force d’un grand humanisme planétaire.

                       Je m’engage à associer la prière à mes œuvres de charité ou mes bonnes actions.