Humilité et foi force du croyant (P Verkys)

Humilité et foi force du croyant, du disciple et de l’apôtre et socle de son épanouissement

L’humilité est fondamentale pour le croyant ou le disciple, sans celle-ci Dieu n’a pas place dans nos vies. Humilité pour ne pas raidir la nuque comme les fils d’Israël ; humilité pour toujours se laisser enseigner par la parole de Dieu et toujours l’écouter avec des oreilles nouvelles car nous avons chaque jour à apprendre sur Dieu et de Dieu. Cette humilité est aussi nécessaire pour ceux qui grandissent spirituellement ou qui essaient de vivre au mieux leur foi afin qu’ils ne tombent pas dans l’orgueil et la condamnation et la critique de ceux qui font moins. Elle est aussi nécessaire pour accepter les critiques et les outrages que l’on peut nous faire à cause de notre pratique ou de l’annonce du Christ.

  A celle-ci il faut ajouter la foi  qui permet de rejoindre Dieu dans sa simplicité et qu’ainsi sa grâce se déploie dans nos vies. Les gens du pays de Jésus l’ont méprisé du fait de son origine humaine modeste. Aussi Jésus vient-il à nous dans la modestie du pain à l’eucharistie. Serons-nous scandalisés ou resterons indifférents face à cette proximité quotidienne avec le pain ou ferons-nous acte de foi et crier comme Thomas : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » La foi est l’espace du déploiement de la grâce de Dieu dans nos vies  pour notre bonheur. Même dans son propre pays où Jésus pouvait faire des miracles, il n’en pas fait à cause du manque de foi des siens. La foi nous fait rejoindre Dieu dans son humilité.

Bonne semaine