Denier : une vidéo Brut de décoffrage et déjà culte

Dans le cadre de sa nouvelle campagne pour le denier de l’Église, le diocèse d’Angers vient de diffuser une courte vidéo mettant en scène des prêtres obligés d’avoir un emploi “alimentaire” en plus de leur ministère. Une fiction savoureuse qui donne envie de donner.

Imaginez un monde où le denier de l’Église n’existe plus et où les prêtres, contraints d’avoir un emploi alimentaire en plus de leur ministère, doivent jongler entre les sacrements des fidèles et les inventaires du supermarché. C’est cette fiction qu’a voulu décrire le diocèse d’Angers dans une courte vidéo de lancement de la campagne du denier qui s’inspire des codes du média vidéo Brut.

On y voit des scènes savoureuses à l’instar de ce curé caissier qui, au moment de scanner des bouteilles d’eau minérale, les bénit discrètement à la demande de la cliente. On le retrouve plus tard contraint de reporter un sacrement de réconciliation car il est de permanence le soir au magasin. Que l’on n’esquisse qu’un sourire en coin ou que l’on rit à gorge déployée une chose est sûre, cette campagne donnera – enfin ! – envie aux jeunes et moins jeunes de donner au denier !

La rédaction d’Aleteia – Publié le 25/05/21