FRANÇOIS CONTRE LA PAUVRETÉ ET L’INÉGALITÉ

Dans son intention de prière d’avril, le Saint-Père plaide pour que tout être humain ait le droit de se développer pleinement, et il prie tout particulièrement pour ceux qui luttent au péril de leur vie pour les droits fondamentaux.

Zenit.org

(Cité du Vatican, 6 avril 2021) – La Vidéo du Pape, qui diffuse l’intention de prière que François confie à toute l’Eglise catholique à travers le Réseau Mondial de Prière du Pape, traite au mois d’avril des droits humains fondamentaux. Le Saint-Père veut mettre l’accent non seulement sur « la lutte active contre la pauvreté, l’inégalité, le manque de travail, de terre et de logement, de droits sociaux et du travail », mais aussi sur le fait que des personnes risquent quotidiennement leur vie pour défendre les droits humains fondamentaux dans des environnements conflictuels.

Les images de La Vidéo du Pape d’avril illustre l’accès à ces droits fondamentaux en montrant les mains d’innombrables hommes et femmes qui travaillent la terre, ouvrent des portes, soignent, se nourrissent, étudient… – et l’abus de ces mêmes droits, à travers les mains d’enfants exploités, souffrantes, de personnes emprisonnées sans jugement, entre autres situations critiques. Cette Vidéo est soutenue par la Mission permanente d’observation du Saint-Siège auprès des Nations unies.

Les droits humains fondamentaux sont les droits que nous avons tout simplement car nous existons en tant qu’êtres humains. Ces droits universels sont inhérents à nous tous, indépendamment de notre nationalité, sexe, origine nationale ou ethnique, couleur, religion, langue ou toute autre situation. La Déclaration universelle des droits de l’homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1948, fut le premier document juridique visant à protéger universellement les droits fondamentaux de tout être humain.

L’enseignement de l’Église : les droits inhérent à la personne

Dans l’Église également, depuis le Pape Jean XXIII dans les années 1960, les droits humains sont au cœur de l’enseignement et de la pratique sociale catholiques. Ainsi qu’a pu l’écrire le Cardinal Michael Czerny S.J. dans un article récent : « Lorsque St Jean XXIII a énuméré les droits fondamentaux dans son encyclique Pacem in terris de 1963, il a commencé par ceux considérés aujourd’hui comme économiques : « Tout être humain a droit à la vie, à l’intégrité physique et aux moyens nécessaires et suffisants pour une existence décente, notamment en ce qui concerne l’alimentation, le vêtement, l’habitation, le repos, les soins médicaux, les services sociaux ». Aujourd’hui, le Pape François reprend le même point, en insistant en particulier sur le droit au travail, au logement, à la terre et à la sécurité alimentaire : « une terre, un toit, un travail ».

Le P. Frédéric Fornos S.J., directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape rappelle que : « Ce n’est pas la première fois que le Pape François insiste sur l’importance des droits humains fondamentaux. Dans sa dernière encyclique, Fratelli tutti, il a dénoncé le fait qu’« alors qu’une partie de l’humanité vit dans l’opulence, une autre partie voit sa dignité méconnue, méprisée ou piétinée et ses droits fondamentaux ignorés ou violés » (FT,22). François nous demande ce mois-ci de prier « pour ceux qui luttent au péril de leur vie pour les droits fondamentaux sous les dictatures, les régimes autoritaires mais aussi dans les démocraties en crise ». C’est une invitation à se souvenir de ces hommes et femmes, dans tant de pays du monde, qui croupissent en prison ou affrontent des situations dangereuses, de ceux qui ont perdu la vie, pour beaucoup au nom de leur foi en Jésus-Christ. Ne les oublions pas, prions pour eux, pour elles. »

Prier pour ceux qui défendent les droits fondamentaux

Accompagnons dans la prière La Vidéo du Pape d’avril en soulignant le courage et la détermination de ceux qui luttent chaque jour pour que ces droits humains fondamentaux soient les mêmes pour tous, parfois au péril de leur vie