Octobre, le mois du rosaire

Depuis 1883, le mois d’octobre est consacré à la prière du Rosaire. Cette prière composée de quatre chapelets, nous emmène, en compagnie de Marie, dans les mystères de la vie de Jésus. Pas si désuet le chapelet !

Pas d’heure pour le réciter

Il n’y a pas d’heures pour faire défiler devant ses yeux, l’histoire du salut que nous offre cette prière, loin d’être désuète. En 150 “Je vous salue” (autant que de psaumes), c’est en effet  tous les événements de la vie de Jésus que nous méditons. Toutes les raisons sont bonnes pour se laisser bercer par cette prière facile, accessible à tous, qui nous façonne en douceur, dans les pas de Marie, la première, qui a dit oui au projet de Dieu.

Tympan de la basilique N.D. du Rosaire de Lourdes

La prière qui nous laisse aimer

En nous invitant à dire notre chapelet, la Vierge désire que la puissance de salut contenue dans chaque mystère investisse notre être afin que nous devenions à notre tour des lumières pour nos frères. Cette parole de Jean-Michel Castaing, écrivain catholique, nous montre le chapelet comme une invitation à se laisser aimer, tout simplement ; en accueillant l’Evangile.

Que ce mois d’octobre qui commence avec la grande fête de la sainte la plus populaire au monde, Ste-Thérèse, soit propice à nous mettre à l’exercice, et à demander aux plus habitués de prier fort pour ceux qui prient moins.

Voir sur les feuilles de messe les lieux et horaires des prières proposées dans chaque paroisse