Olivier Giroud : la foi d’un homme

Sacré bonhomme qu’Olivier Giroud. Originaire de Chambéry, l’international français a été sacré cette année meilleur buteur de la Ligue Europa 2018-2019. Et l’athlète a plus d’un tour dans son sac. En plus d’être un brillant attaquant, il est également un fervent chrétien. Et n’hésite pas en témoigner.

Lorsque un journaliste du Figaro lui a demandé qui il voudrait remercier dans sa vie de footballeur, qui il voudrait remercier pour son parcours professionnel, le joueur n’a pas hésité une seconde :“Jésus-Christ”. La réponse à le mérite d’être franche et claire. Le joueur a ensuite développé : “Il m’a construit, aidé en tant qu’homme et en tant que joueur professionnel, Il m’a donné confiance, persévérance et foi pour ne jamais rien lâcher.”. Olivier Giroud parle sans honte de sa foi.

. Infatigable, il lit la Bible tous les jours et confie avoir un petit faible pour le psaume 23 dont il s’est tatoué des versets sur le bras en latin : « Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien, sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer…. ». Ce texte le rassure : « Il est toujours là avec moi, il est sur mon bras »

Olivier Giroud : un témoin du Christ

Même sur le terrain, il ne loupe pas une occasion de rendre grâce à Dieu et même de prier en plein match. C’est du moins ce qu’il déclarait il y a quelque mois aux journalistes de l’Equipe, expliquant : “Parfois, tout ne va pas comme tu voudrais, tu sollicites l’aide de Jésus. Ça me fait du bien pour me reconcentrer sur l’essentiel. Lui parler me permet de faire le vide.” Chaque jour, Olivier Giroud prend le temps de passer un moment avec le Seigneur, dans la prière, la méditation de la bible… Le numéros 9 de l’Equipe de France a même la foi ancrée en lui puisque son tatouage est tiré du psaume 22 : “Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien”.