Croix glorieuse : l’amour de Dieu, « une folie »

« La révélation de l’amour de Dieu pour nous semble une folie. Chaque fois que nous regardons le Crucifix, nous trouvons cet amour. Le Crucifix est le grand livre de l’amour de Dieu. » C’est le tweet du pape François publié ce 14 septembre 2020, fête de la Croix glorieuse.

En célébrant la messe le 22 avril dernier à Sainte-Marthe, le pape avait affirmé que le crucifix est « vraiment le grand livre de l’amour de Dieu. Ce n’est pas un objet à mettre ici ou là ». Il avait invité : « Regarder le crucifix en silence, regarder les plaies, regarder le cœur de Jésus, regarder l’ensemble : le Christ crucifié, le Fils de Dieu, anéanti, humilié… par amour. (…) Il y a là toute la science, tout l’amour de Dieu, toute la sagesse chrétienne ».

Lors de l’audience générale du 28 septembre 2016, il avait encouragé : « A celui qui est cloué sur un lit d’hôpital, à celui qui vit enfermé dans une prison, à ceux qui sont piégés par les guerres, je dis : regardez le Crucifix, Dieu est avec vous, il reste avec vous sur la croix et il s’offre à tous comme Sauveur, à nous tous. A vous qui souffrez tant, je dis : Jésus est crucifié pour vous, pour nous, pour tous ».

Et d’insister : « Jésus nous a sauvés en restant sur la croix. Nous savons tous qu’il n’est pas facile de ‘rester sur la croix’, sur nos petites croix de tous les jours. Lui, sur cette grande croix, dans cette grande souffrance, est resté ainsi et là, ils nous a sauvés… En mourant sur la croix,  innocent entre deux criminels, il atteste que le salut de Dieu peut rejoindre n’importe quel homme dans n’importe quelle condition, même la plus négative et douloureuse. »