126 nouveaux prêtres ordonnés en France en 2020

La Conférence des évêques de France (CEF) a publié ce lundi les chiffres relatifs aux ordinations de prêtres pour l’année 2020. Comme chaque année, elles se déroulent en grande partie aux alentours du 29 juin, solennité des saints apôtres Pierre et Paul, et cette fois-ci dans les conditions particulières liées à la pandémie de Covid-19.

Vatican News

Cette année, 83 prêtres diocésains seront ordonnés dans 34 diocèses de France métropolitaine, ainsi que pour le diocèse aux Armées et le diocèse de Fort-de-France, auxquels s’ajoutent 17 prêtres issus d’une communauté non religieuse ou d’une société de vie apostolique et ordonnés pour un diocèse, 21 prêtres religieux, et 5 prêtres célébrant selon la forme extraordinaire du rite romain.

Dans les diocèses concernés par les ordinations, un ou deux prêtres sont en général ordonnés. Les chiffres sont plus élevés dans les diocèses suivants: Fréjus-Toulon (8 ordinations), Paris et Saint-Brieuc (6), Versailles et Avignon (5), La Rochelle et Bayonne (4), Nice et Lyon (3).

À Saint-Brieuc, 5 de ces prêtres diocésains appartiennent à la Société des Prêtres de Saint-Jacques, société de prêtres missionnaires érigée officiellement en 1966, mais descendant d’un groupe de missionnaires présent à Haïti depuis 1864. Elle est toujours présente aujourd’hui en Haïti, ainsi qu’au Brésil et en France.

Parmi les prêtres issus d’une communauté ou d’une société de vie apostolique qui seront au service d’un diocèse, 11 sont issus de la Communauté Saint-Martin, 5 de la Communauté de l’Emmanuel, et 1 de la Congrégation des Eudistes.

Concernant les 18 ordres religieux ou congrégations religieuses, en général une ordination se déroule en leur sein. À quelques exceptions près: 6 ordinations pour la Communauté du Chemin Neuf, 4 pour l’Ordre des Frères prêcheurs (communément appelés les dominicains) pour les provinces de Toulouse et de France, 4 également pour la Communauté des Frères de Saint Jean, et 3 pour la Congrégation des Augustins de l’Assomption (les assomptionnistes).

Enfin, 5 prêtres sont ordonnés pour des instituts célébrant selon la forme extraordinaire du rite romain: 3 pour l’Institut du Bon Pasteur et 2 pour la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre.   

En 2018, le nombre total d’ordinations était le même, réparties ainsi: 78 prêtres diocésains, 18 prêtres issus d’une communauté non religieuse et au service d’un diocèse, 30 prêtres religieux. 

Comme le rappelle la CEF, la France comptait 14 786 prêtres en activité en 2017.

Cette année, la plupart des ordinations presbytérales a eu lieu durant les week-ends des 20-21 juin ou auront lieu les 27 et 28 juin. Dans sept diocèses, elles se dérouleront en septembre, souvent en raison des mesures de précautions liées à la pandémie de Covid-19. Par ailleurs, pour les mêmes raisons, il ne sera pas toujours possible pour les fidèles d’assister à la cérémonie d’ordination.

Et en Vendée ?

L’abbé Alexandre Guillaud, natif du bocage vendéen, sera ordonné prêtre pour le diocèse de Luçon le dimanche 26 juillet prochain, à 15 heures à la cathédrale. A quelques semaines de ce grand jour où il va donner sa vie au Seigneur, et après ce confinement vécu dans la paroisse de Montaigu, Alexandre témoigne de ce qui l’anime profondément : le désir de faire connaître le Christ à notre monde.

Voir son témoignage (cliquez)

Alexandre Guillaud confie être prêt à vivre cette phrase de Saint Jean, choisie pour son ordination : « Nul n’a d’amour plus grand que celui qui se dessaisit de sa vie pour ceux qu’il aime ».