Messe du déconfinement : lettre d’une paroissienne

Père Olivier,

Je vous ai vu magistral ce matin, organisateur, ferme dans les indications, persuasif afin de prendre soin les uns des autres,mais également tres recueilli.

“Depuis le 16 mars, date à laquelle la France entière s’est retrouvée   paralysée, et renfermée “à la maison”,une fenêtre de déconfinement permettait ce Dimanche 24 Mai 2020  à 11H, en l’église de Champ Saint Père la  première  célébration avec fidèles, depuis la mi mars.

Cette eucharistie était célébrée par Père Olivier Bleneau, curé de la paroisse Saint Jacques.

Il a complété sa mission de célébrant  par celle de “gendarme”.  Il a fallu organiser le comptage des fidèles, limités  à  170, à l’entrée de l’église, par deux paroissiennes, (Martine et Marie Claude,)

Au début de la célébration, Olivier a du  donner des conseils d’espacement entre chacun, et dispersion dans l’église plutôt que rassemblement ( l’opposé des notions fraternelles et conviviales habituelles ).

Autre Situation  inhabituelles : le lavage des mains avec le liquide ……..à l’entrée et à la sortie, et surtout, le port obligatoire du MASQUE.

Le prêtre lui même a du respecter toutes les consignes émanant du Conseil des Evêques, suivant les directives du Conseil supérieur de la Santé, afin de préserver la santé de chacun, sur la planète entière, face à ce  virus tueur  le “coronavirus.” .

Chacun espère que les efforts conjugués aboutissent à un retour à la vie normale. “

A bientôt, Père Olivier et bon courage.

Bernadette MATTHIJSSE