<« Bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru »» (Jn 20,29).

Page proposée par les Focolari

Progress Caption

L’ évangile de Jean décrit les rencontres des apôtres, de Marie de Magdala et d’autres disciples avec Jésus ressuscité. Plusieurs fois, il se montre à eux, avec les signes de la crucifixion, pour emplir à nouveau leurs cæurs de joie et d’espérance. Dans l’une de ces circonstances, l’apôtre Thomas est absent.
Les autres lui racontent l’expérience si forte de leur rencontre avec le Seigneur et souhaitent le voir partager leur joie. Pourtant Thomas refuse ce témoignage car il veut vraiment voir et toucher Jésus. Et cela se produit quelques jours plus tard : Jésus apparaît de nouveau à un groupe de disciples, dont fait partie Thomas cette fois-là. Thomas proclame alors sa foi, son désir d’appartenir complètement au Ressuscité : « Mon Seigneur et mon Dieu ».

Bienheureux ceux qui , sans avoir vu, ont cru

Cet Évangile a été écrit une fois disparus les témoins oculaires de la vie, mort et résurrection du Christ. Le message évangélique a été confié aux générations suivantes et sa transmission fondée sur le témoignage de ceux qui, à leur tour, ont reçu l’annonce. À cette époque, commence le temps de l’Église, peuple de Dieu qui continue à annoncer le message de Jésus en transmettant fidèlement Sa parole et en la vivant. Nous tous aussi nous avons rencontré Jésus, l’Évangile, la foi chrétienne à travers la parole et le témoignage d’autres personnes et nous y avons cru. Pour cette raison, « nous sommes bienheureux