Angélus : Ne soyez pas des « chrétiens à l’eau de rose »

Ne soyez pas des « chrétiens à l’eau de rose » mais des « chrétiens décidés », a exhorté le pape François lors de l’Angélus le 26 juin 2022.

Le pape François a fustigé les « chrétiens à l’eau de rose » qui font « le bien pour les applaudissements ». Au contraire, il a enjoint à être des « chrétiens décidés », c’est-à-dire des « personnes sereines, satisfaites du bien que nous avons fait sans rechercher l’approbation humaine ».

S’appuyant sur l’Évangile du jour (Lc 9,51), le pontife a rappelé aux nombreux pèlerins – présents en nombre place Saint-Pierre ce dimanche sous le soleil estival – comment les disciples, « pleins d’un enthousiasme encore trop mondain », avaient été pris par la colère quand Jésus n’avait pas bien été reçu dans un village. 

« Se laisser envahir par la colère dans l’adversité est facile et instinctif », a-t-il souligné. Il a mis en garde contre une tentation qui peut alors surgir, celle de brandir « la menace de châtiments célestes » contre ceux qui présentent « une porte fermée ». 

« Nous pensons parfois que notre ferveur est due à un sentiment de justice pour une bonne cause, mais en réalité, la plupart du temps, ce n’est rien d’autre que de l’orgueil, combiné à de la faiblesse, de la susceptibilité et de l’impatience », a mis en garde le pape François. Au contraire, a-t-il insisté, Jésus invite à suivre une autre voie qui « implique le calme, la patience, la longanimité, sans relâcher le moindre engagement à faire le bien ».

« Ce qui est difficile », a insisté le pape, « c’est de se maîtriser » comme le propose le Christ, « sans récriminations ». Face aux « fermetures » que peut rencontrer le chrétien dans la société, Dieu invite à se « réorienter pour faire le bien ailleurs, sans récriminations », a-t-il affirmé.