Mai : le pape exhorte à prier le chapelet tous les jours pour la paix

Et demande l’ouverture de couloirs humanitaires en Ukraine

« Je voudrais inviter tous les fidèles et les communautés à prier le chapelet pour la paix tous les jours du mois de mai », a déclaré le pape François au terme de la prière du Regina Coeli, dimanche 1er mai, premier jour du « mois consacré à la Mère de Dieu ».

Le pape François a accompagné de sa fenêtre les fidèles du monde entier rassemblés sur la Place Saint-Pierre, dimanche 1er mai 2022, pour la prière du Regina Coeli – qui remplace l’angelus pendant tout le temps liturgique pascal, entre Pâques et la Pentecôte.

En invitant les fidèles à prier le chapelet pour la paix, en ce mois de mai consacré à la Vierge Marie, le pape a évoqué la ville ukrainienne de Marioupol, « ville de Marie », « sauvagement bombardée et détruite ».

« Je souffre et je pleure en pensant aux souffrances de la population ukrainienne et, en particulier, aux plus faibles, aux personnes âgées et aux enfants. Nous recevons même des nouvelles terribles d’enfants expulsés et déportés », a-t-il alerté.

« Maintenant encore, et ici encore, a insisté le pape François, je réitère ma demande que soient organisés des couloirs humanitaires sûrs pour les personnes piégées dans l’aciérie de cette ville ».

Le pape en a appelé à la conscience de ceux qui sont impliqués dans cette guerre : « Tandis que nous assistons à une régression macabre de l’humanité, je me demande, avec beaucoup d’autres personnes angoissées, a-t-il dit, si nous recherchons vraiment la paix, s’il y a une volonté d’éviter une escalade militaire et verbale continuelle et si nous faisons tout notre possible pour faire taire les armes ».