Le Pape François aux médias catholiques : «travaillez ensemble pour la vérité»

Le Pape François a rencontré, le 28 janvier, les membres du Consortium international des médias catholiques. Ce groupe créé en mars dernier en pleine période de pandémie, rassemble des agences de presse, scientifiques et journalistes catholiques, qui souhaitent lutter ensemble contre la désinformation sur les vaccins.

Claire Riobé – Cité du Vatican

Alors que la désinformation s’est accentuée au sujet de la pandémie de Covid-19, le Pape François appelle les journalistes, en particulier les professionnels des médias catholiques, à vérifier les faits qu’ils rapportent tout en adoptant une attitude respectueuse envers ceux qui produisent et consomment des fake news.

Lors de sa rencontre avec les membres du Consortium international des médias catholiques ce vendredi, le Pape a réfléchi sur le thème de la communication et de la vérité. Ce consortium, dirigé notamment par le réseau Aleteia, de l’agence de presse I-Media, et du média Verificat, a été créé en mars 2021 sous le site « Catholic FactChecking ».

Démasquer les fausses nouvelles

Le Pape François a tout d’abord salué l’objectif de l’organisation, en pleine période d’«infodémie», cette pandémie de fausses informations qui se propage de nos jours, et qui conduit a une déformation de la réalité basée sur la peur. 

Le groupe comprend un comité scientifique qui s’appuie sur les travaux d’experts en épidémiologie, en théologie et en bioéthique. Il souhaite démasquer les « fake news et les informations partielles ou trompeuses » concernant les vaccins Covid-19 et les questions éthiques qui y sont liées.

Le Saint-Père est ensuite revenu sur la mission des journalistes. François invite tous les professionnels des médias catholiques à continuer de vérifier les faits qu’ils rapportent et à adopter une attitude respectueuse envers ceux qui produisent et consomment des fake news. «Il ne faut jamais oublier la distinction fondamentale entre informations personnes. Les fake news doivent être réfutées, mais les personnes individuelles doivent toujours être respectées, car elles y croient souvent sans en être pleinement conscientes ou responsables», a-t-il ainsi rappelé.

Pour, et non contre

Cette approche appelle selon François les reporters chrétiens à être « de style évangélique, bâtisseur de ponts, promoteur de la paix, aussi et surtout, à la recherche de la vérité. »

Essayons donc d’être ensemble pour, et jamais contre, et au service de la vérité, demande François. Ce qui implique de rechercher ce qui favorise la communion et promeut le bien de tous, et non ce qui isole, divise et oppose en cette période de pandémie. 


24/01/2022

La 56ème journée mondiale des communications sociales aura lieu en mai 2022.