« Cela n’arrive qu’aux vieux ! » : François plaisante sur sa santé

À l’issue de l’audience générale du 26 janvier 2022, le pape François a confié avoir « un problème à la jambe droite ». « Cela n’arrive qu’aux vieux : je ne sais pas pourquoi ça m’est arrivé ! », a-t-il plaisanté, provoquant des éclats de rire dans la salle.

Aleteia Camille Dalmas – publié le 26/01/22 – mis à jour le 26/01/22

Le pape François s’est excusé à l’issue de l’audience générale du mercredi 26 janvier de ne pas être en mesure de circuler parmi les fidèles pour les saluer comme il a l’habitude de le faire. Il a confié avoir « un problème à la jambe droite ». « Cela n’arrive qu’aux vieux : je ne sais pas pourquoi ça m’est arrivé ! », a-t-il plaisanté, provoquant des éclats de rire dans la salle.

Le pontife a aussi donné quelques précisions sur le mal qui le touche à la jambe, expliquant qu’elle était « inflammée » à cause d’un problème concernant le « ligament du genou ». Après la prière finale, il a descendu les marches de l’estrade d’où il venait de délivrer ses enseignements et s’est assis sur un fauteuil, de sorte que les fidèles puissent venir le saluer.

Des problèmes de hanche réguliers

Le pape François souffre régulièrement de problèmes de hanche et montre certaines difficultés à marcher. En 2015, à l’occasion du voyage du pape aux États-Unis, son porte parole avait confié que le pontife bénéficiait de séances de “physiothérapie régulières” en raison de problèmes dans le mouvement de ses jambes.

Un mal qui semble l’avoir particulièrement touché ces derniers mois : le 17 janvier dernier, lors d’une audience privée accordée à des journalistes, le chef de l’Église catholique avait confié souffrir quand il se tenait debout.

Il y a quelques semaines, le pape François avait aussi – pour la seconde année consécutive – délégué la présidence de la célébration des Vêpres et du Te Deum du 31 décembre au cardinal Giovanni Battista Re, sans explication. L’année précédente, le Saint-Siège avait justifié ce choix, ainsi que l’annulation de plusieurs événements par la suite, par une « sciatique douloureuse ».

La sciatique traitée cette année

Le docteur argentin et ami du pape Nelson Castro, auteur d’un livre sur la santé des papes, s’était néanmoins montré rassurant en octobre dernier. Il avait ainsi déclaré, lors d’une conférence de presse, que la sciatique du pontife avait été traitée pendant l’année 2021. Le Pape, affirmait-il alors, est parfaitement en mesure de voyager.

L’année 2021 s’est avérée particulièrement délicate pour le pontife d’un point de vue médical. Début juillet, il a été hospitalisé pendant 10 jours après une lourde opération du côlon aboutissant à l’ablation de 33 centimètres d’intestin.