Centralité de la Parole de Dieu (P.Verkys)

Chers frères et sœurs en Jésus-Christ

Nous arrivons à la fin de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens et la deuxième lecture de ce dimanche vient bien fort à propos pour nous faire saisir la richesse de nos différences. Cette différence s’avère nécessaire voire indispensable pour avoir le corps entier. Ainsi en va-t-il de chacun de nous dans nos différences pour construire notre
communauté, notre Église. Nous avons à intégrer cela afin de laisser tomber nos critiques envers telle ou telle personne qui ne pense pas comme nous ou qui ne fait pas comme nous ou comme nous voulons. C’est le Christ qui nous unit, c’est là l’essentiel, il nous unit par sa Parole et nous nourrit par son Corps sacrement d’unité. Et nous aimons bien chanter : « Nous formons un même Corps, nous qui avons part au même pain et Jésus-Christ est la tête de ce Corps, l’Église du Seigneur ». Nous avons le devoir de nous aimer et de faire communauté si nous nous réclamons chrétiens. Nous sommes appelés à mettre nos capacités et nos qualités au service de cette communauté. Ainsi nous pouvons réaliser notre vocation de croyant en nous conformant à la Parole de Dieu qui nous invite à l’unité : « Qu’ils soient un, comme toi et moi nous sommes un » cf Jean 17,21 . La Parole de Dieu est toujours actuelle.


Nous avons célébré ce dimanche la centralité de la Parole de Dieu qui est une parole féconde et toujours actuelle. Pour preuve la prophétie d’Isaïe prononcée des siècles avant Jésus se réalise le jour où Jésus fait la lecture au temple .Elle n’est jamais à prendre au passé. Un croyant qui conjugue la parole de Dieu au passé n’a plus rien à enseigner à ses frères. La Parole est d’une actualité toujours active. Elle a nourri des foules innombrables de personnes et continue de nourrir ceux qui s’en approchent avec foi. Elle console, elle fortifie, elle restaure et guérit les cœurs. Elle peut appliquer à toutes les situations de la vie humaine. A nous de trouver une place à la Parole dans notre vie. A propos il serait bien que notre Bible ne soit pas rangée dans une bibliothèque mais qu’elle soit à un endroit visible dans notre maison et que nous soyons fidèle à sa lecture mieux que le journal quotidien. Une chose est sûre, elle ne contient ni mensonge ni manipulation ce qui n’est pas toujours le cas des journaux.


Que la Parole nous accompagne.

Bonne semaine à tous