POUR UNE ÉGLISE SYNODALE :

COMMUNION, PARTICIPATION ET MISSION

«  Le chemin de la synodalité est le chemin que Dieu attend de l’Église du troisième millénaire. Ce que le Seigneur nous demande est déjà pleinement contenu dans le mot « synode » : Marcher ensemble. » 

Pape François

En convoquant ce Synode, « le Pape François invite toute l’Eglise à réfléchir sur un thème décisif pour sa vie et sa mission : « C’est précisément ce chemin de synodalité que Dieu attend de l’Eglise du troisième millénaire » (Discours pour la cérémonie commémorative du 50e anniversaire de l’institution du Synodes des évêques (17 octobre 2015)) » peut-on lire dans le Vademecum accompagnant cette démarche. En réfléchissant ensemble au chemin parcouru, les membres de l’Eglise pourront apprendre des expériences passées et perspectives d’avenir, guidé par l’Esprit Saint.

L’objectif de ce Synode est d’être « en mesure de discerner les processus pour rechercher la volonté de Dieu et de poursuivre les voies auxquelles [Il] nous appelle ». Le mot « synode » signifie « marcher ensemble » et il fait directement référence au chemin que Dieu nous invite à suivre, lui qui est en son Fils Jésus-Christ, « le chemin, la vérité et la vie » (Jn 14, 6). Ainsi le Peuple de Dieu se rassemble et chemine ensemble pour proclamer l’Evangile. « La synodalité permet à tout le Peuple de Dieu d’être à l’écoute de l’Esprit Saint », pour participer à la mission de l’Eglise, et de se mettre en marche comme un pèlerin et missionnaire.

« L’Eglise reconnaît que la synodalité comme partie intégrante de sa nature même. ». Les conseils œcuméniques, les synodes des évêques ou diocésains, les conseils diocésains et paroissiaux : autant de formes de synodalité déjà existantes. « Pourtant, être une Eglise synodale ne se limite pas à ces institutions existantes » rappelle le Vademecum. « En effet, la synodalité n’est pas tant un événement ou un slogan qu’un style et une manière d’être par lesquels l’Église vit sa mission dans le monde. La mission de l’Église exige que le Peuple de Dieu tout entier soit en chemin ensemble, chaque membre jouant son rôle crucial, uni aux autres. ».

Ce Synode sur la synodalité est donc là pour répondre à une question fondamentale : Comment ce cheminement ensemble se déroule-t-il aujourd’hui à différents niveaux (du niveau local au niveau universel), permettant à l’Eglise d’annoncer l’Evangile ? Et quelles étapes l’Esprit nous invite-t-il à franchir afin de croître en tant qu’Eglise synodale ?

Le mot de l’évêque