Abus sexuels en France : « C’est le moment de la honte », déclare le pape François

Le pape François a exprimé avec force sa « honte », lors de l’audience générale, ce mercredi 6 octobre, au lendemain de la publication du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE) mettant en lumière l’ampleur des violences sexuelles dans l’Église depuis 1950. Le pontife assure sa prière pour les victimes.

I.Media – Publié le 06/10/21 – Mis à jour le 06/10/21

Le rapport de la CIASE, a déploré le pape François ce mercredi 6 octobre, révèle « malheureusement des chiffres considérables ». « Je désire exprimer aux victimes ma tristesse et ma douleur pour les traumatismes qu’ils ont subi et ma honte ! »

« Notre honte, ma honte, a-t-il martelé, pour la trop longue incapacité de l’Église à mettre les victimes au centre de sa préoccupation ». « À toi Seigneur la gloire, à nous la honte, c’est le moment de la honte », a-t-il encore déclaré assurant prier pour les victimes.

Épreuve « difficile mais salutaire »

Le pape a encouragé les évêques, spécialement ceux présents à l’audience – Mgr Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon, Mgr Yves Le Saux, évêque du Mans, Mgr Pierre-Yves Michel, évêque de Valence – à accomplir « tous les efforts pour que de tels actes ne se répètent pas ».

Le pontife a également exprimé aux prêtres son « soutien paternel devant cette épreuve difficile mais salutaire ». Les catholiques, a-t-il ajouté, « doivent assumer leurs responsabilités pour que l’Église soit une maison sure pour tous ».