Journée mondiale du migrant et du réfugié

La 107ème Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié (JMMR) sera célébrée dimanche 26 septembre 2021 en écho à l’appel lancé dans l’encyclique Fratelli tutti : “qu’en fin de compte il n’y ait pas ‘‘les autres’’, mais plutôt un ‘‘nous’’ ! (FT, 35).

Dans le Bolletino (N. 0116 – 27.02.2021), le Saint-Siège précise que le thème sera décliné en six sous-thèmes et “insistera sur l’importance d’être attentif à l’ensemble de la famille humaine à travers une Eglise inclusive et en sortie, capable de vivre la communion dans la diversité”.

“Une attention particulière sera accordée à notre maison commune, qui se traduit par le soin apporté à la famille humaine – soin envers le “nous” qui peut et doit se faire toujours plus ouvert et accueillant”, peut-on lire dans le communiqué.

Cette année encore, la Section Migrants et Réfugiés du Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral va soutenir et préparer cette Journée et lancera prochainement une campagne de communication. Chaque mois, des réflexions seront proposées, ainsi que du matériel d’information et des instruments multimédias, utiles pour approfondir le thème choisi par le Saint-Père.

« Bénis chaque geste d’accueil et d’assistance qui place tous ceux qui sont en exil dans le nous de la communauté et de l’Église », demande le pape François dans une prière écrite spécialement pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié qui a lieu ce dimanche 26 septembre.

Père saint et bien-aimé, ton Fils Jésus nous a enseigné que dans le ciel une grande joie éclate quand quelqu’un qui était perdu est retrouvé, quand quelqu’un qui a été exclu, rejeté ou écarté est accueilli de nouveau dans notre nous, qui devient ainsi toujours plus grand.
Nous te demandons d’accorder à tous les disciples de Jésus et à toutes les personnes de bonne volonté la grâce de faire ta volonté dans le monde.
Bénis chaque geste d’accueil et d’assistance qui place tous ceux qui sont en exil dans le nous de la communauté et de l’Église, pour que notre terre puisse devenir, comme tu l’as créée, la maison commune de tous les frères et sœurs. Amen. »