Quel rapport les Français entretiennent-ils avec leur foi ?

L’Ifop a réalisé un sondage inédit sur la foi des Français pour le tout premier numéro de la revue « Mission ». Dévoilé ce mardi 21 septembre, il met en lumière les questionnements spirituels des Français.

Agnès Pinard Legry – Publié le 21/09/21 – Mis à jour le 21/09/21

Près de la moitié des Français (49%) sont en quête spirituelle, s’interrogent sur le sens de la vie ou encore la vie après la mort, révèle un sondage Ifop réalisé à l’occasion du premier numéro de la revue Mission. Un résultat qui monte sans surprise à 71% chez les personnes non-athées et religieuses, qui se maintient à 45% chez les personnes non-athées mais non religieuses et qui reste néanmoins à 32% chez les personnes athées.

Un peu plus de la moitié des Français (53%) déclarent avoir déjà eu un échange sur la foi chrétienne avec une personne qui croit en la résurrection du Christ. Dans le détail, pour 15% d’entre eux il s’agit d’une discussion unique, et pour 38% il y a eu plusieurs échanges. Concernant les intentions de prière, un peu moins d’un tiers des Français (29%) accepteraient de rencontrer des chrétiens à qui ils pourraient se confier et qui prieraient pour eux. Là encore sans surpris le résultat monte à 55% chez les catholiques pratiquant mais s’élèvent aussi à 43% pour les Français d’autres religions.

Prêts à évangéliser leur réseau professionnel

La deuxième partie du sondage se consacre tout particulièrement aux pratiques des chrétiens missionnaires et n’ont été interrogées que des personnes entrant plus ou moins dans cette catégorie. Parmi eux, plus de la moitié (56%) avancent annoncer occasionnellement le Christ à des non croyants, 39% le plus souvent possible et 5% jamais.

À la question de savoir auprès de qui les répondants sont prêts à annoncer explicitement le Christ, la quasi-totalité des répondants (99%) ont déclaré auprès de personnes qui commencent une démarche auprès de l’Église, 83% auprès de malades, de prisonniers et de SDF et 77% dans leur réseau professionnel.