La mission qui donne vie

Mes chères sœurs, bien-aimés frères en Jésus-Christ.

Cela fait déjà un an que je suis parmi vous comme curé. Je voudrais vous remercier pour votre chaleureux accueil. J’ai été invité dans plusieurs familles où nous avons passé d’agréables moments. Je suis tout à tous et je voudrais bien m’y faire. Ma viscérale gratitude va à tous.

La covid 19 n’a pas favorisé les rencontres, comme chacun de vous l’aurait souhaité. De confinement en reconfinement, des ardeurs se sont émoussées, des rêves se sont estompés en remettant tout ou presque au hasard des beaux jours attendus ou rêvés. Certains ont même abandonné la pratique dominicale en se contentant de la messe à la télévision. Mais elle ne peut jamais égaler une présence à la Présence Réelle de Celui qui se donne à nous comme Pain de Vie, qui régale l’âme assoiffée des trésors éternels et qui  l’arme pour le combat quotidien. Je ne leur jette pas la pierre. Qui sait si tout peut redevenir normal ? Comment les choses iront désormais ? Pourtant il faut continuer de vivre, de croire et d’espérer.

Congrès-Mission

La Rochelle

1-2-3 octobre

Dans l’expectative d’un temps qui nous projette dans l’espérance, je voudrais vous rappeler que l’espérance et l’avenir de notre Église réside dans l’audace de la mission. C’est pourquoi je nous invite à nous inscrire massivement pour le CONGRES MISSION qui se tiendra à la Rochelle les 1er, 2 et 3 octobre prochains. Notre évêque souhaite notre forte participation pour :

Retrouver l’élan, l’enthousiasme pour l’annonce de l’Évangile,

Découvrir sa propre manière d’être missionnaire et collecter les bonnes idées,

Se former pour oser se lancer,

Créer un réseau d’amis missionnaires,

  • vivre des temps de partage de notre foi avec d’autres

Si nous voulons une Église dynamique, belle et vitale nous n’avons pas d’autres choix que de nous lancer dans la mission. Nous voulons tous une paroisse belle, pleine de jeunes et de vitalité mais combien de nous voudraient bien se lancer. Sans culture pas de moisson, même si la pluie et le soleil ont été convenablement au rendez-vous. L’Église de demain dépend de celle d’aujourd’hui.

Du pape Paul VI avec l’exhortation apostolique « Annoncer l’Évangile » jusqu’au pape François avec « La joie de l’Évangile » de nombreux textes pontificaux ont souligné l’urgence de la mission. C’est dans la mission que j’aimerais que nous nous engagions pour les mois et les années à venir, si vous le voulez bien. Cela ne peut se faire sans la rencontre et sans un brin d’audace. N’enchaînons pas les grâces de notre baptême par notre pusillanimité.

Bonne reprise à chacun dans son secteur d’activité ecclésiale, sociale, économique ou politique. Que la grâce du Seigneur nous accompagne !

Abbé Verkys NONVIGNON