Un édito du P Verkys : “Reposez+vous un peu…(Marc .31)

” Jésus dit au Douze : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » (…) En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de pitié envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les instruire longuement. “

(Marc 6, 31.34)

Nous sommes en plein été. Que Dieu nous épargne tout dommage et tout drame et calme nos angoisses face au variant Delta. Nous avons besoin de garder vive notre joie, celle que donne l’évangile. Vivons dans la confiance et l’espérance que Dieu n’abandonnera jamais son peuple. Sortons de nos peurs et osons la rencontre fraternelle. Chacun de vous cherche à souffler un tant soit peu en profitant du beau temps pour s’évader.
Si pour des activités temporelles, on se repose, on ne se repose jamais pour la louange de Dieu, car Il est toujours loué par ses serviteurs jour et nuit, dans tous les temps, été comme hiver, printemps comme automne. C’est pourquoi la liturgie de l’Église ne s’arrête jamais même pendant les grandes vacances.

  • Merci aux sacristains et animateurs, fleuristes et organistes qui malgré les vacances sont là pour préparer et animer la prière de l’Église.
  • Merci pour tout ce vous avez fait durant toute l’année et que vous faites même pendant les vacances.
  • Merci à vous prêtres qui nous offrez l’eucharistie de tous les jours même l’été.
  • Merci à vous accompagnants de familles en deuil qui êtes appelés à vous faire proches des familles en deuil.
  • Merci à celles et ceux qui nettoient nos églises, ainsi que celles et ceux qui discrètement s’occupent des linges sacrés..
  • Merci aux responsables des différents groupes de prière ou associations.
  • Merci, particulièrement, à celles et ceux qui tiennent les différentes permanences, font ou tirent les feuilles de chants ou autres.

Je nous invite à réserver un accueil chaleureux et bienveillant pour les estivants qui sont parmi nous. Vous avez certainement constaté leur intervention dans nos assemblées dominicales. Cela révèle le visage de notre Eglise qui est universelle et où chacun peut toujours trouver une place à tout moment. Je remercie tous ceux et celles qui, volontiers, interviennent ou interviendront dans nos assemblées.

. Que Marie notre Mère vous entoure de son affection et vous accompagne ! Je prie pour vous. Ne m’oubliez pas dans vos prières.
Bonne fête de l’Assomption!
Dieu vous bénisse et vous protège!