Très chères mamans : merci, merci !


Lors d’une audience, il y a quelques années, le Pape François faisait ce bel éloge des mères :
 
Les mères sont l’antidote le plus fort à la diffusion de l’individualisme égoïste… Le choix de vie d’une mère est le choix de donner la vie. Et cela est grand, cela est beau.
 
Les mères – déjà habituellement présentes sur tous les fronts à la fois – ont vu leur charge s’alourdir encore en cette période de pandémie : elles ont eu à soutenir mari et enfants, déstabilisés par cette situation éprouvante et souvent confinés à longueur de journée à la maison.
 
 
Alors cette année, plus encore que d’habitude – au-delà des déclarations émues du jour de la fête des mères – sachons leur exprimer notre reconnaissance à travers des gestes concrets ; et cela tout au long de l’année :
 
• Reconnaissance pour leur sourire, leur patience, leur écoute, leur courage, pour leur capacité de « voir avec les yeux et avec le cœur »,
 
• Reconnaissance et action de grâce pour ce qu’elles apportent d’irremplaçable à la vie de l’Eglise – en union avec Marie, Mère de Dieu et Mère de l’Eglise,
 
• Reconnaissance et action de grâce pour leur tendre attention aux plus petits, pour leur témoignage de foi auprès des enfants, pour leur joie de se donner au service de tous.
 
• Reconnaissance et action de grâce pour être au milieu de nous image de Dieu, source de toute vie, de tout amour, de toute tendresse.
 
 
Avec notre Pape François, sachons leur dire chaque jour :
 
Très chères mamans, merci, merci pour ce que vous êtes dans la famille et pour ce que vous donnez à l’Eglise et au monde !

✠ François JACOLIN,

Évêque de Luçon