«Sans la prière, la foi s’éteint »

« Le devoir essentiel de l’Eglise »

« Sans la foi, tout s’écroule ; et sans la prière, la foi s’éteint », a prévenu le pape François à l’audience générale de ce mercredi matin, 14 avril 2021.

« Tout dans l’Eglise naît dans la prière, et tout grandit grâce à la prière », a-t-il affirmé dans sa catéchèse en direct vidéo de la bibliothèque privée du palais apostolique.

D’ailleurs, a-t-il fait observer en italien, « quand l’ennemi, le Malin, veut combattre l’Eglise, il le fait tout d’abord en cherchant à assécher ses sources, en les empêchant de prier ». Et le pape de pointer du doigt des groupes de réforme dans l’Eglise qui vivent de « discussions » et pas suffisamment de prière. 

« Le devoir essentiel de l’Eglise, a-t-il ajouté, est de prier et d’éduquer à prier, de transmettre de génération en génération la lampe de la foi avec l’huile de la prière. »

« Si la prière cesse, a souligné le pape François, il semble pendant un moment que tout puisse continuer comme toujours, mais peu de temps après, l’Eglise s’aperçoit qu’elle est devenue comme une enveloppe vide, qu’elle a égaré son axe central, qu’elle ne possède plus la source de la chaleur et de l’amour. »

Synthèse de la catéchèse en français

Chers frères et sœurs,

L’Eglise est une grande école de prière. Bon nombre d’entre nous ont appris les premières prières sur les genoux de leurs parents ou de leurs grands-parents. Ce don que nous avons reçu dans l’enfance avec simplicité est un patrimoine très riche, et l’expérience de la prière mérite d’être approfondie toujours plus. La prière est la respiration de la foi et nous y grandissons tant que nous apprenons à prier, elle est notre force. Ainsi, fleurissent dans l’Eglise des communautés et des groupes consacrés à la prière. Ce sont des cellules vitales, pour le tissu ecclésial et pour la société, car prier et travailler en communauté fait avancer le monde.

Tout dans l’Eglise naît dans la prière, et tout grandit grâce à la prière. Les saints ont trouvé leur force dans la prière qu’ils puisent dans le « puits » inépuisable de la mère Eglise. Ils la soutiennent avec les armes de la prière. A cet effet, la lampe de la foi sera toujours allumée sur la terre tant qu’il y aura l’huile de la prière. Le devoir essentiel de l’Eglise est de prier et d’éduquer à prier, de transmettre de génération en génération la lampe de la foi avec l’huile de la prière. Sans la foi, tout s’écroule ; et sans la prière, la foi s’éteint.

C’est pourquoi l’Eglise, qui est maison et école de communion, est maison et école de prière.