2021, une année autour de la famille et d’Amoris Laetitia

La joie de l’amour qui est vécu dans les familles est aussi la joie de l’Eglise. (AL 1)

ette considération pour la famille, à laquelle le pape François nous invite, rejoint une attention bien présente dans l’Eglise et singulièrement dans les pontificats précédents. Pour Benoit XVI la famille constitue « le lieu premier d’‘humanisation’ de la personne et de la société », et pour Jean-Paul II, elle est une communauté d’amour et de vie où les relations interpersonnelles introduisent « chaque personne dans la famille humaine et la famille de Dieu qu’est l’Eglise ». Le nouveau Directoire pour la catéchèse (DpC), lui aussi, reconnaît la famille comme cellule fondamentale de la société dont dépend l’avenir des personnes et des communautés humaines et ecclésiales.

L’Eglise met spécialement en valeur le rôle de la famille dans l’annonce de la Bonne Nouvelle.

« L’expérience de la pandémie, en particulier, a mis en évidence le rôle central de la famille en tant qu’Église domestique et l’importance des liens communautaires entre les familles, qui font de l’Église une « famille de familles » (AL 87) », comme le souligne le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie. Beaucoup de communautés, paroisses, services diocésains en ont pris conscience et se mobilisent pour soutenir les familles, garder du lien, faire des propositions qui aident les familles à entretenir et nourrir leur vie chrétienne. Toute l’Eglise est ainsi encouragée à accompagner avec « une sollicitude maternelle » toutes les familles et leur proposer des itinéraires de foi tout particulièrement lors de nombreux moments-clés de leur vie, et dans le temps liturgique.

Il y a cinq ans, après deux synodes et une consultation de toute l’Eglise, était publiée l’exhortation apostolique Amoris Laetitiasur la beauté et la joie de l’amour familial. Un travail de réception et de mise en œuvre de ce texte a déjà commencé dans un certain nombre de diocèses, notamment pour l’accueil des familles dans des situations dites complexes.

C’est à l’occasion de ce cinquième anniversaire, que le pape François invite tous les diocèses à une année de réflexion pour approfondir les contenus et l’esprit de ce grand texte. L’occasion nous est donnée de nous approprier toujours mieux ses ressources immenses pour les déployer dans notre pastorale.

Cette invitation du pape François à vivre une année « Famille Amoris Laetitia » conduit des évêques, à prendre la parole en soulignant ce qui se met en place dans leurs diocèses et en encourageant les acteurs pastoraux à profiter de cette année pour reprendre une réflexion en profondeur sur les contenus du document. Ils invitent aussi à accompagner toujours mieux les familles pour qu’elles soient « une école d’humanisation et de socialisation pour les membres qui la composent », et/ou à mettre en œuvre auprès de toutes les familles, « une pastorale positive, accueillante, qui rend possible un approfondissement progressif des exigences de l’Évangile » (AL 38) » ; à réfléchir à la mise en place de lieux d’écoute et de discernement pour les personnes, les couples, les familles en situation complexes, des lieux d’écoute de la Parole de Dieu ; à réfléchir à « la manière d’impliquer les familles dans une catéchèse en mutation, pour tous les âges de la vie et suivant une démarche catéchuménale » ; à organiser des temps forts spirituels, de réflexion et de récollection…

suivant article Catéchèse & Catéchuménat